mercredi 28 août 2013

La Casati, La Muse égoïste, Vanna Vinci, ma BD du mercredi



La Casati, (1881-1957), marquise romaine, muse et mécène,  dont voici la biographie en BD, est une personnalité du début du XXe siècle dont on dit qu’elle aurait été la femme la plus souvent représentée dans l’art, après Cléopâtre et la Vierge Marie! Rien de moins! 
Pourtant qui la connaît encore désormais, à part quelques créateurs de mode comme Galliano et Lagerfeld qui s’en sont inspirés? Très influente, elle voulait faire de sa vie une œuvre d’art et 123 peintres ont fait son portrait dont Giovanni Boldini et  van Dongen. Elle a connu bien des artistes et fréquenté tout le gratin de l’époque. La liste  en est longue: Léon Bakst, Man Ray, Marinetti, Cecil Beaton, Dali, entre autres. 
Pour moi, elle reste surtout  la grande amie et l’inspiratrice de d’Annunzio, l’auteur italien qui fit beaucoup parler de lui pour son engagement politique lors des deux Grandes Guerres et surtout pour ses romans dont "L'enfant de volupté".

Le récit s'ouvre sur l'évocation de la fin de sa vie, lorsque passant dans les rues  de Londres, dans les années 50, elle semblait un fantôme avec ses fourrures en léopard, son chapeau à voilette et  ses tonnes de khôl autour des yeux, au milieu des filles à la Audrey Hepburn, puis très vite on en vient à sa naissance et à son mariage avec un marquis auquel elle apporte la grande richesse  de sa famille et qui lui fait une fille qu'elle confie à des nourrices car l'instinct maternel n'est pas son fort. 
Elle préfère s'intéresser aux sciences occultes et rencontre d'Annunzio, qui lui inspire son nouveau moi. Elle choisit alors la plus belle résidence romaine et devient célèbre pour ses décorations d'intérieur très en avance sur son époque et ses réceptions.   Chacune de ses apparitions publiques fait scandale. Elle s'entoure de serpents et d'animaux exotiques, gazelles, lévriers, paons, guépards. 
Devenue la marraine du Futurisme, elle était admirée et jalousée. Rome, Venise Paris, Londres, elle s'installait partout, se sentant libre bien que profondément timide et réservée  en réalité, elle se dépassait dès qu'elle devait paraître en société. Elle avait un corps sublime et une élégance toute naturelle mais c'était une exhibitionniste qui avait besoin d'un public et, pour le garder, aucune extravagance ne lui faisait peur.  


Cette BD me l’a fait connaître car j'ignorais tout de cette femme excentrique et naturellement cet aspect compte beaucoup dans mon appréciation. Les dessins sont dès lors secondaires, ce qui fausse un peu  sinon mon jugement du moins l’intérêt que j’ai pu lui porter, contrairement aux autres BD lues récemment dont je connaissais déjà l'artiste en question:  Chagall,  Picasso, Apollinaire,  Zweig.
Ici, l’histoire l’emporte largement sur le graphisme. Je peux simplement dire que les dessins ne m’ont pas gênée mais que les couleurs m’ont semblé bien pâlottes et comme passées.
Cette lecture cependant  était une vraie curiosité qui naturellement  m'a poussée à me documenter davantage sur cette personnalité qui me demeure malgré tout très étrangère mais qui, aujourd'hui où le paraître l'emporte, se sentirait sûrement comme un poisson dans l'eau. 

La Casati, La Muse égoïste, Vanna Vinci, ma BD du mercredi
(Dargaud, 2013,  88 pages)




La Casati par Boldini, van Dongen, Man Ray, Vanna Vinci,


Logo BD noir
Logo BD rouge


Bonne fin de vacances aux chanceux qui en profitent encore! 

Bon retour à ceux qui se préparent pour la rentrée, 

- littéraire ou autre - 

Dès à présent, je pense  élargir mes lectures  en matière de BD

et choisir des thèmes et des genres que j'ai eu tendance à ignorer jusqu'ici,

 persuadée qu'ils ne me plairaient pas mais comment savoir si je n'essaie pas?

Je pense en particulier au challenge Halloween  de Lou et de Hilde  

qui aura lieu  en octobre,  pour l'édition 2013,
avec un rendez-vous  possible autour des BD
(genre Fantastique/horreur)
Il est déjà annoncé 
et se met doucement en place.
Succès assuré, 
comme chaque année!  
Ce serait bien si on était plusieurs à le faire! 

Anne,  Alex, Asphodèle,  Blogaelle, Brize,

  Choco,  Cristie,  Crokbulle   Cuné Delphine,  Didi,  Élodie, Estellecalim,  Hilde, Hélène,  Sophie,  

Hérisson, Iluze,  Irrégulière,  

Itzamna, Jérôme,  Jérôme 2,   Kikine,   La-ronde-des-post-it,

Lirepourleplaisir, Lou, Lounima,   Lystig,  Mango, Manu,  Margotte,  Marguerite, Marie, 

 Marion,  Marion Pluss,  Marilyne,
  
Mathilde, Mélo, Miss Alfie,

Miss Bouquinaix, Moka,  Mo',    Natiora,  Noukette,   OliV,    Pascale, Paulinelit,

  Sandrine,  Sandrounette,  Sara,  Sophie,   Soukee,  Stephie,  Syl, Theoma, 

Un amour de BD Valérie,  Vero,  Yaneck,    Yoshi73,  Yvan

30 commentaires:

  1. On a toujours raison d'élargir le cercle de ses lectures, je te souhaite de super découvertes ! :)
    Cette semaine, j'explore le monde de la fabrication d'horloges... ou presque ;o)))))
    http://cuneipage.wordpress.com/2013/08/28/coucous-bouzon-les-horloges-dans-toutes-les-maisons/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cuné! J'espère tomber sur des titres qui me plairont. Tu te renouvelles bien toi, ce matin avec cette BD qui semble plutôt joyeuse! :)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout la BD dont tu parles aujourd'hui mais j'avoue découvrir la vie de cette "muse égoïste" ne m'intéresse plus que cela.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vue par hasard et signalée comme "Nouveauté". La dame ne m'est pas particulièrement sympathique mais ce qui est intéressant dans cette BD, c'est l'évocation des artistes qu'elle fréquentait et l'atmosphère de création constante et électrique dans laquelle elle vivait. Intéressant. On ne s'ennuie pas à la lecture!

      Supprimer
  3. Je sens que le style graphique vient me chatouiller désagréablement. Je ne sais pas pourquoi...

    Sinon, cette semaine, je publie en écho à la semaine dernière:
    http://chroniquesdelinvisible.wordpress.com/2013/08/28/mon-ami-dahmer-la-bd-du-mercredi/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi ce sont surtout les couleurs qui m'ont gênée. N'empêche... j'ai passé un moment intéressant à lire le récit sur une époque que j'aime et un milieu ignoré jusqu'ici.

      Supprimer
  4. Coucou ^^
    ta bd elle m’intéresse et le dessin il est peut être un peu palot car c'est fait à l'aquarelle je pense, faudrait que je regarde lol.
    Voilà ma bd du mercredi
    http://crokbulle.eklablog.fr/zombillenium-tome-1-gretchen-de-arthur-de-pin-a98200587
    Bon mercredi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être l'explication en effet! Ceci dit, une fois la première impression passée, ça ne m'a pas vraiment gênée!

      Supprimer
  5. J'ai entendu son nom, je savais où la situer, ce qu'elle représentait, mais pas plus. Ta BD m'attire alors je note. Quant aux couleurs, c'est dommage ! Sur mon écran, elles paraissent lumineuses, accrocheuses.
    A bientôt Mango !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le papier c'est un peu plus terne mais le récit est intéressant!

      Supprimer
  6. Je ne connaissais pas du tout cette Casati !
    Biographie chez moi aussi, avec Camille Claudel : http://surmesbrizees.wordpress.com/2013/08/28/camille-claudel-eric-liberge-et-vincent-grave/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont deux artistes aux fins de vie malheureuses mais très différentes et l'une est nettement plus créatrice que l'autre: devine laquelle! :))

      Supprimer
  7. Je ne connaissais pas non plus La Casati... Un personnage intéressant visiblement mais j'avoue que les planches que tu montrent me laissent sceptique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a été l'inspiratrice de beaucoup de créateurs de son temps et c'est ce qui la rend intéressante. Sa vie est ici plutôt bien mise en scène même si ça n'est pas vraiment un coup de cœur pour moi.

      Supprimer
  8. C'est la reprise... Voici ma participation :
    http://www.lire-et-merveilles.fr/lectures/bande-dessinee/iron-ou-la-guerre-dapres-s-m-vidaurri-14271

    RépondreSupprimer
  9. Hello Mango,

    Je ne la connaissais pas non plus !

    Voici pour ma participation du jour :
    http://depuislecadredemafenetre.blogspot.fr/2013/08/oh-les-filles-de-emmanuel-lepage-et.html

    Bon mercredi à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a été si célèbre puis si vite oubliée!

      Supprimer
  10. Intéressante, ta BD (et très jolie, ta bannière !) De mon côté, rien d'original : c'et le second tome de aventures de Miss Annie "Vraiment, Mis Annie ?" http://desmotsetdesnotes.wordpress.com/2013/08/28/vraiment-miss-annie/ Pour le thème d'Halloween, euh... ce sera sans moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la bannière! Miss Annie, je l'aime bien et tu me la fais découvrir car tu es la première à en parler ici. !

      Supprimer
  11. Re-coucou Mango. Exceptionnellement aujourd'hui je participe une deuxième fois à ton rendez-vous. C'est la faute à Noukette...

    http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2013/08/melodie-au-crepuscule-renaud-dillies.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un plaisir! Tant d'enthousiasme me ravit! :)

      Supprimer
  12. Et bien, je ne la connaissais pas non plus cette dame ! peut-être un moyen de la découvrir avec cette BD ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une muse mais si elle avait été un homme à cette époque, elle aurait pu devenir créatrice! Quel est le masculin de muse?

      Supprimer
  13. Coucou Mango. Je suis de passage (pas encore la rentrée BD pour moi cette semaine...), et je viens de voir que tu m'a référencée avec en lien un roman que je viens de lire, L'Apprenti épouvanteur. Ce n'est pas grave pour moi, mais je n'ai pas envie de "polluer" cette belle BD du mercredi...
    A la semaine prochaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée, Blo, je répare ça tout de suite. Bonne semaine!

      Supprimer
  14. Je sais que tu as déjà été taguée mais je voulais juste te dire que j'aime ton blog sur le mien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est trop gentil! Merci Kikine! Je vais m'y mettre ce week end. Bises!

      Supprimer
  15. Un album bien original. C'est toujours chouette d'élargir son horizon de lecture, mais pas toujours facile de franchir le pas. Merci pour ton message au sujet du Challenge. Sinon, je reviens cette semaine pour la BD du mercredi. A très bientôt. ;)

    RépondreSupprimer
  16. Je ne connaissais pas ce personnage... Et même si les planches me laissent plutôt de marbre, je me laisserais bien tentée...
    Ca fait un moment que je n'ai pas participé... Mais voici mon billet d'aujourd'hui :
    http://le-pti-bazar-de-rion.over-blog.com/article-les-derniers-jours-de-stefan-zweig-laurent-seksik-guillaume-sorel-122067069.html

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.