lundi 24 juin 2013

Qui? Jacques Expert

Quel est le thème central de ce livre ? 
Depuis 19 ans l'assassinat d'une petite fille n'a jamais été élucidé. Ce soir la télévision revient sur cette énigme qui a bouleversé le lotissement de Carpentras où elle a disparu. Chez eux, quatre assassins potentiels regardent l'émission avec leur femme: l'oncle, l'instituteur et deux voisins. Ce sont tous des pères de famille sans histoires. Le livre dure le temps de cette émission. Pendant les 52 minutes de ce programme, on suit les errements de l'enquête, on découvre les soupçons qui pèsent sur les quatre hommes et on se demande Qui est le coupable de cet acte monstrueux. Ce n'est qu'au final qu'on sait Qui est l'assassin. (Interview de l'auteur)

Dès le prologue, j'ai cru connaître l'assassin puisqu'il se dénonce lui-même :"Si je connais bien l'affaire? Ça, oui, je la connais. Puisque c'est moi qui ai violé et tué la petite." 

Curieusement, j'ai aussitôt douté et  pensé que ce n'était pas lui: ça semblait trop simple!

Dès le chapitre suivant, nouvelle révélation choc: sa femme est au courant. Elle sait que le coupable est son mari mais celui-ci ignore qu'elle le soupçonne. Elle s'est mise d'accord avec le commissaire qui suit le dossier pour  le faire craquer à la fin de l'émission afin qu'il se dénonce.

Réussira-telle? Pourquoi n'a-t-elle rien dit auparavant? Qui sont les autres personnes soupçonnées et comment vont-elles réagir pendant l'émission?  L'énigme sur l'identité du meurtrier et ses motivations sera-telle résolue à la fin? 

Ces questions m'ont accompagné  tout au long de ma lecture faite d'autant plus rapidement  que je l'ai terminée en lecture rapide. J'ai trouvé un peu long le déroulement des faits  et les retours  constants à l'émission elle-même ainsi que  l'alternance des points de vue: "Lui", "Elle", les autres...

Si j'ai beaucoup aimé le début, rapide, nerveux, plein de promesses, en revanche, la fin , que je n'ai pas vue venir, m' a semblé artificielle et plutôt invraisemblable. Je n'y ai pas vraiment cru mais je reconnais que ce roman me laissera plutôt un bon souvenir .
"Pas si mal que ça", en somme! 

Autre billet: celui de Alfies mec

Qui? Jacques Expert (Policier, Sonatine, 2013, 320 p)

15 commentaires:

  1. Je l'ai entendu parler de son roman il y a peu à la radio et ça m'a donné envie car la construction semble tout à fait originale. Dommage si la fin ne tient pas les promesses du livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que j'aurais préféré une autre fin mais ceci n'empêche que ce roman vaut la peine d'être lu!

      Supprimer
  2. Arf ! Je l'ai dans ma PAL pour retenter cet auteur avec lequel je n'avais pas plus accroché que ça avec "Adieu". Mais vu ton avis, mouais ça va être dur de me décider à le lire. Je vais attendre un peu avant de me lancer :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De lui j'avais bien aimé "La femme du monstre" et celui-ci est dans la même veine: bien fait, bien structuré, bien écrit, intéressant mais sans réelle surprise en fin de compte, ni en bien ni en mal non plus. Une lecture neutre en somme pour moi mais dans ce domaine du polar j'attends tellement d'avoir peur au moins un minimum qu'ici c'est plutôt décevant de ce
      côté-là.

      Supprimer
  3. A lire ton billet, ça me fait un peu penser à "Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils", où déjà on a l'impression de connaître l'assassin, où le lecteur est plongé dans l'intimité des familles concernées. Du coup, je vais hésiter à tenter celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sur ce modèle-là que ce roman est construit: l'intimité des familles mais il manque nettement de surprises et de punch!

      Supprimer
  4. J'avais bien aimé son précédent, mais après quelques critiques de ce roman, je ne l'ai jamais tenté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son précédent m'avait plu aussi mais c'est toujours un peu trop le même registre.

      Supprimer
  5. Tes bémols me dont craindre un certain agacement à force...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un certain ennui quand tout a été mis en place: Il ne survient plus grand chose de vraiment inattendu!

      Supprimer
  6. "Pas si mal que ça", surtout si c'est un thriller, ne suffira pas à me convaincre. Je passe mon tour sans regret.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais pu dire:"Sans plus" aussi! :(

      Supprimer
  7. J'aime bien cet auteur, je note pour les périodes de disette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après lecture d'un deuxième roman de cet auteur, je dirais que celui-ci ne me déçoit pas mais ne me passionne pas non plus! D'autres l'apprécient plus que moi; je souhaite que tu sois dans ce cas-là!

      Supprimer
  8. Je note au cas où, mais bon "pas si mal" risque de ne pas être suffisant...
    Et j'adore la mer en fond !!!!

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.