mardi 8 mai 2012

Vengeance à froid de Preston & Child


"Une partie de chasse dans les Highlands écossaises tourne au règlement de comptes entre l'inspecteur Aloysius Pendergast du FBI et son beau-frère Judson Esterhazy.
Au terme d'une lutte acharnée, Esterhazy laisse Pendergast pour mort... après lui avoir révélé que sa soeur Hélène - la femme de Pendergast - n'est pas décédée dix ans plus tôt dans un accident de chasse en Afrique! Elle vit toujours... Judson avoue avoir simulé la mort d'Hélène pour la protéger d'une mystérieuse organisation qui la traque...
Pendergast - qui a survécu - veut désormais retrouver Hélène, dont il est toujours épris. Mais Esterhazy fera tout pour l'en empêcher, de peur qu'il ne découvre le secret de sa soeur et de leurs origines familiales.
Début d'un mano a mano impitoyable entre les deux hommes, qui les mènera de New York aux bayous de Louisiane"

 Mieux vaut commencer par le résumé de l'éditeur tant j'ai trouvé complexe le déroulement des événements et cela d'autant plus que le début de l'aventure commence dans le volume précédent: "Fièvre mutante". 
Il se passe vraiment beaucoup de poursuites et de revirements de situations dans ce roman. Beaucoup d’actions et de bagarres aussi surtout dans les derniers chapitres. Le héros Pendergast est obligé de se cacher et de changer constamment d’identité,  de lieu où vivre et d’apparence pour se soustraire à l’idée fixe de son beau-frère qui consiste à le tuer ni plus ni moins. Tous les moyens sont bons pour ça et tout d’abord l’enlisement dans les sables mouvants d’un marais d’Irlande. C’est là  qu’il apprend que sa femme n’est pas morte comme il le croyait. Dès qu’il le peut il s’empresse de la rechercher et ce n’est pas une petite entreprise. 412 pages  seront nécessaires pour résoudre toutes les énigmes en cours… C’est du moins ce que je croyais, mais non, il y aura une suite.
Ce n’est pas que je n’ai pas aimé ce livre, c’est que je me suis sentie souvent perdue dans les méandres de l’aventure. Pas le temps de trop réfléchir. Il faut suivre …
Je me suis juste  essouflée! 

Vengeance à froid de Preston & Child
Thriller,  éditions de l’Archipel, 2012,  412 pages, 
Traduit de l’américain par Sebastian Danchin,
Titre original: Cold Vengeance.
Merci aux éditions de l'Archipel


Challenge Thriller de Cynthia: ICI ou ICI (billet11)

28 commentaires:

  1. je ne me sens pas très attiré par cette histoire, pourtant j'ai entendu beaucoup de bien de ces auteurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des passionnés pour ce genre de récits mais je n'en fais pas vraiment partie non plus.

      Supprimer
    2. sylvie,dimanche juilet 07, 201230 juil. 2012 à 03:13:00

      j ai adorer se livre jaime cette serie de linspecteur pendergast et jai hate de voir la suite .

      Supprimer
  2. Si tu t'es essouflée sur un seule tome alors qu'il y en a 3 .. je préfère passer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas non plus que ce soit pour toi mais bon, on ne sait jamais.

      Supprimer
  3. Je ne suis pas attirée par ces auteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Leur public doit sans doute être majoritairement masculin, j'imagine!

      Supprimer
  4. Pour une fois que la 4e de couverture sert à quelque chose....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact! J'aurais été bien en peine de résumer clairement tant d'actions successives!

      Supprimer
  5. J'ai aimé le premier roman mettant en scène Pendergast. Mais je n'aurais pas du lire ce résumé, qui me donne la réponse à des mystères, dont celui de sa femme, que l'on n'est pas sensé connaître en débutant la série. J'ai le deuxième tome dans ma PAL. Mais ça gâche le charme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dit dès le début. C'est le point de départ de ce second volume et pourtant le mystère demeure encore pour le troisième.

      Supprimer
  6. Si tu t'es essoufflée,je préfère passer...

    RépondreSupprimer
  7. ah zut je l'aurai bien lu celui là, rien que pour l'Ecosse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Écosse est surtout présente dans les esprits, très peu par ailleurs.

      Supprimer
  8. Comme Aifelle et Clara, vu ton avis sur ce premier tome, je préfère passer mon chemin

    RépondreSupprimer
  9. assez plaisant comme lecture

    RépondreSupprimer
  10. Bon ben j'ai eu la surprise de le recevoir dans ma boîte aujourd'hui. On verra ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de savoir ce que tu en penseras!

      Supprimer
  11. J'ai bien aimé cette lecture, mais comme toi j'ai parfois été un peu déboussolée par le grand nombres de personnages et de lieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceci dit, je le conseille cependant, malgré mes restrictions.

      Supprimer
  12. je vais aller l'acheter, j'adore les aventures de pendergast,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, il n'y a pas à hésiter!

      Supprimer
  13. L'histoire de Pendergast est une suite subtile et effervescente de péritpéties, et ce dernier roman est bien une suite et le prémice d'autre chose. Je suis une fan et une femme, pourquoi se laisser convaincre sans le lire, j'ai du mal a comprendre! Lancez vous sans écouter les commentaires, faites vous votre opinion!

    RépondreSupprimer
  14. j'adore les enquetes de l'inspecteur PENDERGASTET pourtant je suis une femmme
    quoi que vous en dites je l'irais aussi vengeance a froid
    sylvie

    RépondreSupprimer
  15. Je tombe sur ce blog... Pour ma part (féminine), je pense qu'il vaut mieux lire les Pendergast dans l'ordre parce qu'il n'y a pas tant de personnages que ça, toujours les mêmes en fait qui évoluent, que l'on suit de livres en livres. Ces bouquins sont réellement addictifs même si on peut l'admettre, et ça n'empêche rien, totalement capillotractés ! L'inspecteur Pendergast est bien le plus étrange anti-héros de polars actuellement sur le marché, ne boudez pas le plaisir de lire (de dévorer !!) ses aventures...

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.