dimanche 5 août 2012

Il y aura d'autres étés de Claude Roy


Il y aura d'autres étés
D'autres grillons feront leurs gammes
dans d'autres blés
On croisera sur la route d'autres dames

Un autre merle inventera
une chanson presque la même
Un autre monsieur se trouvera là
sous cet arbre où je t'aime

Une petite fille qui n'est pas née encore
fera une poupée en coquelicot
à cet endroit précis où ton corps
endormi se mêle au long bruit de l'eau

On dira (mais ce seront d'autres)
Il faudrait bien un bon coup de pluie
ça ferait du bien aux récoltes
Les mots feront le même bruit

Mais plus personne plus personne
ne se servira de mon cœur à moi
ni de ta voix à toi qui résonne
dans mon oreille et dans mon corps à moi

Claude Roy (1915-1997)  En 1985, il reçoit le premier prix Goncourt de la poésie de l'académie Goncourt.
Été de Monet

13 commentaires:

  1. J'aime la simplicité des poèmes de Claude Roy, si près de la vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profondeur et simplicité. Je l'aime beaucoup aussi.

      Supprimer
  2. Claude Roy, un poète que l'on réduit sans doute trop à ses poèmes pour enfants. Merci pour cette jolie façon de commencer ce dimanche!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord avec toi: c'est un grand poète tout court.

      Supprimer
  3. C'est un beau poème que je ne connaissais pas encore.Le dernier quatrain me parle, ô combien !
    Bon dimanche Mango ; sous la pluie ici, en Haute Loire.

    Y.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'imagine bien et je pense très fort à toi! Temps frisquet ce matin ici aussi!

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup l'image de la poupée en coquelicot :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'image est belle et originale, en effet!

      Supprimer
  5. C'est tout simplement... beau ! Merci, Mango et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du Claude Roy que j'aime. Bon dimanche, Anne!

      Supprimer
  6. Je découvre ce poème, très touchant. Bon dimanche Mango :)

    RépondreSupprimer
  7. Un bien joli poème que voilà !
    Merci
    bisous

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.