dimanche 3 février 2013

Les Anges tranquilles de Sophie Masson



Oui, longtemps, j'ai marché. Les mots  m'accompagnaient, tels des anges tranquilles, veillant sur mon bonheur. Discret. Sans tapage. Presque transparent. Écrire pour oublier. Non. Pour dire. Le vide, l'ennui, l'envie. L'envie de naître au monde, d'avaler le soleil des ivresses fertiles. Partager sans compter. Se tromper de chemin, peut-être. Avancer. Avancer. Être enfin debout. Être un homme. Avec ses failles, ses blessures et ses doutes. Jeter un pont. Franchir le fleuve. Atteindre l'autre rive. Sans se retourner. Entrer dans la danse.

Sophie Masson  
Les Anges tranquilles(1964-2006) a vécu à Ploufragan, en Bretagne. Elle a publié des poèmes et des nouvelles, entretenu une correspondance avec de nombreux écrivains.

21 commentaires:

  1. Que vois je? Quel est le nom de l'éditeur? Le chat qui...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui tousse! Je ne connaissais pas non plus!

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout. C'est très beau.

    RépondreSupprimer
  3. superbe citation et c'est tellement juste
    bon dimanche" mango

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Frankie, c'est très beau n'est-ce pas? Je trouve superbe ce court poème d'une jeune femme trop tôt disparue!

      Supprimer
  4. Cela fait penser un peu à la prose de Jeanne Benameur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai justement très envie de découvrir cette romancière dont j'entends dire tant de bien.

      Supprimer
  5. C'est magnifique...vraiment...merci pour cette découverte....
    Amicalement...Jack

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse que ce poème vous plaise aussi!

      Supprimer
  6. Ses mots me touchent. Merci pour cette découverte ! Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  7. J'adore le nouveau look de ton blog, Mango! je te le dis et je te l'écris!
    Oui! écrire, nous rassérène , nous enchante, nous donne notre liberté, nous ravive notre conscient et nous rend notre moi!
    "Etre enfin debout", comme l'a dit Sophie Masson!

    RépondreSupprimer
  8. "Técrire encore un mot pour te dire n'oublie pas. S'il te plaît, attends-moi. Sache bien que demain, où que je puisse aller, même si ça semble fou, je serai moi. Toi. Nous."

    C'est son dernier poème.

    Merci Mango de rendre un bel hommage à ce grand poète, Sophie Masson.

    Y.

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de lire avec émotion un des textes de ma fille,Sophie Masson pris dans son dernier recueil "Les Anges tranquilles ".
    C'était une femme formidable ,pleine de sensibilité,et de talent .

    Marcelle

    RépondreSupprimer
  10. Je voulais juste rajouter ceci : je suis heureuse que les textes de ma fille Sophie,continue de la faire vivre .
    Sa mère qui l'aimait de tout son coeur .

    Marcelle
    ps :le début du texte a la fin du recueil qui est cité ci-dessus contient une erreur de frappe "Oui longtemps, j'ai marché .Les mots m'accompagnaient," en fait le qui est en trop,cela change la phrase .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'était une magnifique personne tout comme sa soeur Carole...elle laisse de si beaux écrits, comme sa soeur laisse de superbes peintures.Je pense à elles deux, et je suis heureuse qu'il existe des blogs ..pour ne pas oublier...les deux petites filles que j'ai connues...michele

      Supprimer
  11. c'est a la fois très léger et très grave, comme la vie. Et tellement vrai.
    Merci Sophie pour ta sensibilité et ton élégance.

    Vivi

    RépondreSupprimer
  12. Ces magnifiques lignes donnent envie de découvrir les autres beaux écrits...
    Grande pensée pour sa maman Marcelle.

    Pascale

    RépondreSupprimer
  13. Sophie Masson a su a travers ses ecrits nous faire decouvrir le monde autrement!!!!a travers ses yeux
    Sa douceur et sa sensibilite transpire dans ses lignes!!!
    legers parfois mais graves aussi!!!
    COCO

    RépondreSupprimer
  14. j'ai découverts la maman de Sophie que de bonté de grâce et de chaleur qui se dégage de cette femme et j'ai tout simplement voulu connaitre sa fille à travers se blog. EXCEPTIONNEL tout simplement . Elégance, simplicité, talent... . Même si Sophie n'est plus, les écrits restes et permettent de mieux la connaître que d'amour et de sensibilité. Avec toute mon amitié récente à sa maman. Gros bisous Marcelle je t'ai apprécié au premier regard. Sandrine.

    RépondreSupprimer
  15. Ces quelques lignes parcourues me font frissonner et aussi prendre du recul face à des difficultés de la vie.
    Marcelle, vous êtes une maman, une femme d'un courage absolu.
    Elodie (collègue de Pascale)

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.