lundi 25 juin 2012

Le chapeau de Mitterrand de Antoine Laurain

Le fait d'avoir un chapeau sur la tête vous confère une indéniable autorité sur ceux qui n'en ont pas.
Antoine Laurain a écrit une bien jolie fable autour d’un chapeau, pas celui de n’importe qui cependant,  mais le chapeau noir de Mitterrand, avec ses initiales FM gravées en lettres dorées à l’intérieur. 
Le Président l’a oublié un soir, dans une brasserie parisienne où il dînait, en compagnie de deux amis dont Roland Dumas
Son voisin de table, Daniel Mercier, un comptable qui s’offrait un repas en solitaire, s’est alors emparé  du chapeau qui aussitôt lui a porté chance, lui permettant de tenir tête à son chef et de se voir offrir ensuite un poste bien plus prestigieux.
A son tour, il oublie le précieux couvre-chef  qui  sera récupéré  par trois autres personnes   auxquelles il portera chance également. Une jeune fille osera enfin rompre avec celui qui, depuis deux ans, lui promettait faussement de divorcer pour l’épouser. Un «nez» célèbre mais en panne depuis longtemps réussira à créer un nouveau parfum et le dernier, mon préféré, changera carrément de goût artistique et d’orientation politique.

C’est drôle, inventif, pétillant. C’est léger, bien écrit, tout en s’appuyant sur une  documentation parfaite, soignée et sans fausses notes,  concernant  la vie en France, à Paris, dans les années quatre-vingts. 
Comme les nombreuses  lectrices et  blogueuses  qui l’ont aimé, j’ai passé un bien agréable moment de lecture avec ce roman  qui se lit très vite, sans qu’on ait envie de le lâcher un seul instant. 
Quelques minutes plus tard, le sommelier revint avec un seau argenté sur pied où un nouveau pouilly-fuissé baignait dans la glace. Il déboucha la bouteille avec grâce et en versa une gorgée dans le verre présidentiel. François Mitterrand  goûta et approuva d'un imperceptible hochement de tête.  Daniel se resservit un plein verre qu'il but presque d'un trait, avant de prendre une cuillerée de vinaigre rouge aux échalotes pour en napper une huître. "Je l'ai dit à helmut Kohl, la semaine dernière..." La voix de François Mitterrand accompagna sa dégustation et Daniel se dit que plus jamais il ne mangerait d'huîtres au vinaigre sans entendre:"Je l'ai dit à Helmut Kohl, la semaine dernière..."
Le chapeau de Mitterrand, Antoine Laurain
(Flammarion, 2012, 212 p)

L'ont également lu : Liliba,  Yspaddaden,   Cryssilda,  Leiloona, Stephie, Véronique

Edit du 28 juin 2012: Le prix Relay des voyageurs 2012 vient d'être attribué à ce roman.

Curiosité: le feutre noir  de Mitterand a été vendu aux enchères à Drouot, en janvier 2008 et acquis par le parti socialiste pour 10 000 euros, soit 100 fois sa valeur de départ. Il est maintenant au musée François Mitterrand à Jarnac, lieu de naissance de l'ancien président. 

26 commentaires:

  1. Mais oui, j'avais beaucoup aimé Fume et tue (c'est bien du même auteur?)alors je pourrais me laisser convaincre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais continuer à le lire aussi: celui que tu cites me semble bien mais aussi "Ailleurs si j'y suis" ou "carrefour des nostalgies".

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé aussi ... c'est tout ce que tu dis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai ajouté le lien vers ton billet. L'évocation des années 80 est un vrai plus pour le récit.

      Supprimer
  3. Il est dans ma PAL, dédicacé par l'auteur. A sortir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dédicacé ... et pas encore lu? Mais qu'est-ce que tu attends? :))

      Supprimer
  4. Je l'ai entendu à la radio parler de son livre qui parait bien sympathique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il a suffi d'une bonne idée bien exploitée et le succès a été assuré!

      Supprimer
  5. Amusant idée de chapeau cousu de fil rouge...

    RépondreSupprimer
  6. Beaucoup aimé ce roman ! Je l'ai prêté à mes copines de club de lectures qui se l'arrachent et adorent aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne m'étonne pas. Il se lit tout seul! :)

      Supprimer
  7. il a eu beaucoup de succès, ce petit roman... il faudra donc que je me penche sur son cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment être difficile pour ne pas aimer ce livre sans prétention mais très agréable!

      Supprimer
  8. En effet, beaucoup de succès sur MyBOOX aussi... + cette excellente critique, plus de doute ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mais c'est un roman plus qu'honnête sur une idée de départ bien trouvée! Il plaît à tous les publics, j'imagine.

      Supprimer
  9. Ravie de voir qu'il plaît ;) j'avais beaucoup aimé moi aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devrait être beaucoup lu sur les plages, j'ai l'impression!

      Supprimer
  10. Il est à la biblio et vu tous les avis positifs, je pense l'emprunter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit moment de distraction assurée, tu verras.

      Supprimer
  11. Un chapeau qui me fait de l'oeil depuis un moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse-toi séduire, tu ne le regretteras pas!

      Supprimer
  12. Il faut absolument que j’écrive mon billet sur ce roman que j'ai moi aussi adoré !

    RépondreSupprimer
  13. J'ai été plus en retrait que toi ... Ai un peu trouvé ça trop facile.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai A-D-O-R-E ! une bonne surprise qui n'était pas annoncée !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.