dimanche 28 octobre 2012

Ni vu ni connu, Le Sylphe, Paul Valéry, dimanche poétique

Ni vu ni connu 
Je suis le parfum 
Vivant et défunt 
Dans le vent venu!


Ni vu ni connu,
Hasard ou génie?
A peine venu
La tâche est finie!


Ni lu ni compris?
Aux meilleurs esprits
Que d'erreurs promises!


Ni vu ni connu,
Le temps d'un sein nu
Entre deux chemises!

Paul Valéry (1871-1946)

11 commentaires:

  1. Bon dimanche Mango. Ton illustration est vraiment déicieuse, on dirait un papillon de soie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile d'illustrer le parfum sans montrer un flacon!

      Supprimer

    2. Un vieux sylphe a bu
      Un litre de vin,
      Un rêve divin
      Lui est advenu.

      Un vieux sylphe a lu
      Hier soir, du latin ;
      Il n'a, ce matin,
      Pas tout retenu.

      Il n'a rien compris,
      Il a dans l'esprit
      Beaucoup d'autres choses :

      L'oiseau revenu
      D'un monde inconnu,
      Et l'odeur des roses.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup cette poésie elle me rappelle un certains papillon !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Légère comme un papillon, cette danseuse!

      Supprimer
  3. une belle image pour un joli poème, merci mango

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelque chose de léger dans le froid qu'il fait! Je ne sais pas en Belgique!

      Supprimer
  4. Il a écrit ce genre de chose Paul Valéry ? L'illustration est magnifique de légèreté (ah que je l'envie !!)

    RépondreSupprimer
  5. Je crois que c'est le plus court poème de Charmes! Mais pas le moins intéressant...

    RépondreSupprimer
  6. j'adore ce poème!
    https://www.youtube.com/watch?v=H3cGxc0R0Go

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.