mercredi 14 août 2013

David les femmes et la mort, Judith Vanistendael, ma BD du mercredi


Des histoires de fin de vie par cancer ou autre maladie, j’en ai lu beaucoup ces derniers temps. Que ce soit des témoignages  de malades eux-mêmes ou des récits écrits par ceux qui restent: on dirait que  ça se multiplie, avec plus ou moins de bonheur dans l’écriture.

Cette fois, c’est une BD  de Judith Vanistendael qui raconte les derniers instants de la vie de David, un père de famille d’une soixantaine d’années, libraire à qui son ami médecin vient d’apprendre qu’il a un cancer du larynx. 
On suit toutes les étapes de sa maladie et de ses traitements en se mettant tour à tour à la place de ses proches: ses deux filles nées de mères différentes et sa dernière compagne, Paula,  plus jeune que lui d’une vingtaine d’années. Miriam,  sa fille aînée, elle, a environ trente ans et vient d’accoucher de Louise qu’elle élève seule. Quant à Tamar, sa dernière fille, elle n' a que neuf ans.
Ce que j’ai aimé c’est que  tout soit dit sans pathos ni trop de pudeur non plus. On colle à la réalité la plus clinique parfois mais toujours par nécessité. Rien n’est caché des difficultés dues aux différents traitements et aux derniers moments comme c’est souvent le cas.

On sent le vécu et le temps qui passe avec les différentes réactions de chacun, à commencer par le malade lui-même, de la révolte au déni, du sarcasme ironique pour se défendre des émotions trop envahissantes  à l’attendrissement des souvenirs qui reviennent en force, à la soumission et au dernier espoir quand on ne compte plus que sur le bon vouloir d’une main amie pour la délivrance, à défaut de pouvoir compter sur une loi plus juste et plus humaine. 

Heureux ceux qui, dans ce cas, ont un ami médecin de bonne volonté comme ici! L’euthanasie reste un luxe et cette chance n’appartient pas à tous. 
C’est beau, silencieux. Tout passe par les dessins et les couleurs  de l’aquarelle. On va au plus simple comme si le travail se faisait dans l’urgence et c’est vrai que le temps est comme un ultime personnage tant sa fuite et son interruption prévisible sont au cœur du récit. C’est du beau travail, fait avec talent, réalisme et  une grande sensibilité.

                                     David les femmes et la mort,  Judith Vanistendael,
                                                        (Le Lombard, 2013, 280 pages, Cartonné)
                                                                      Top BD de Yaneck: 18,5/20

Logo BD noir
Logo BD rouge


Anne, Alex, Asphodèle,  Blogaelle, Brize,

  Choco,  Cristie, Crokbulle,  Cuné,  Delphine,  Didi,  ÉlodieEstellecalim Hilde, Hélène,  Sophie,  

Hérisson, Iluze,  Irrégulière,  


Lirepourleplaisir, Lou, Lounima,   Lystig,  Mango, Manu,  Margotte,  Marguerite, Marie, 

 Marion,  Marion Pluss,  Marilyne,
  
Mathilde, Mélo, Miss Alfie,

Miss Bouquinaix, Moka,  Mo',    Natiora Noukette  OliV,    Pascale, Paulinelit,

  Sandrine,  Sandrounette,  Sara,  Sophie,   Soukee,  Stephie,  Syl, Theoma, 

Un amour de BD,  Valérie,  Vero,  Yaneck,    Yoshi73,  Yvan

32 commentaires:

  1. Très contente que tu aies apprécié aussi ! Pas de chronique pour moi ces temps-ci mais j'ai quelques BD sous la main là... Peut-être pour bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marguerite! Contente de te revoir et à bientôt peut-être! J'ai apprécié le traitement de ce sujet difficile! C'est un album réussi!

      Supprimer
  2. Très bien, alors je le note ce David, les femmes et la mort !
    J'ai une lecture estivale qui voyage...
    http://alamagie-des-yeux-doli.over-blog.com/-ouessantines-weber-%26-nicoby
    belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être pas tout à fait une lecture estivale chez moi mais belle en tout cas.

      Supprimer
  3. Tu en parles très bien, tu donnes envie, je suis dans une phase où je me dis que le sujet importe vraiment peu, au fond, tout est dans la manière d'en parler, et 18,5 wow, c'est une super note :)
    Je suis repartie au Japon ce mercredi !
    http://cuneipage.wordpress.com/2013/08/14/ah-ah-ah-cest-bien-angoisse-petit-angoisse-cest-comme-ca-quon-progresse/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord: c'est avant tout le traitement du sujet qui importe. Ici, il fallait du doigté , ce qui n'a pas manqué à l'auteur!

      Supprimer
  4. Ca a toute les chances de me plaire.... Une fois que le décès par cancer qui plane autour de moi sera passé...
    Pour moi, aujourd'hui, album de très bon goût, frais, délicat ^^:
    http://chroniquesdelinvisible.wordpress.com/2013/08/14/un-leger-bruit-dans-le-moteur/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe! Toujours très douloureux comme sujet mais j'aime le message véhiculé ici, tout en douceur mais avec conviction.

      Supprimer
  5. A la maison, on poursuit la découverte des grands explorateurs avec "Magellan".
    http://croqlivres.canalblog.com/archives/2013/08/14/27781469.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve cette idée de suivi d'un thème particulièrement intéressante, surtout ce thème-là d'ailleurs.

      Supprimer
  6. Coucou ^^
    Je ne suis pas sur de lire ce genre.
    Oh tu m'as pas rajoutée dans la liste O_o
    Ma bd du mercredi,
    http://crokbulle.eklablog.fr/pleine-lune-tome-1-je-ne-veux-pas-te-faire-de-mal-de-isabelle-bauthian-a95517017
    Dommage pour le scénario.
    Bon mercredi^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà qui est fait! Je suis en mode lenteur en ce mois de vacances, il faut excuser mon manque de réaction immédiate! :)) J'ai rajouté tes liens maintenant!

      Supprimer
  7. Ca a l'air intéressant, c'est noté ;)
    Mon lien du jour : http://milleetunepages.canalblog.com/archives/2013/08/14/27804479.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est intéressant tout comme l'album que tu présentes aujourd'hui et que je viens de noter

      Supprimer
  8. Hello Mango,

    J'ai fait dans le léger pour ma part (parce qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien !) ;-)

    http://depuislecadredemafenetre.blogspot.fr/2013/08/les-souvenirs-de-mamette-la-vie-aux.html

    Bon mercredi à tous !

    RépondreSupprimer
  9. Ca à l'air très intéressant et très beau... Je le note, mais pour plus tard!

    Un "classique" chez moi aujourd'hui : la guerre des Lulus.

    http://le-pti-bazar-de-rion.over-blog.com/article-la-guerre-des-lulus-tome-1-hautiere-hardoc-119507242.html

    Belle semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette guerre des Lulus est sûrement déjà un classique et j'ai hâte de la découvrir aussi!

      Supprimer
  10. Tu confirmes qu'il faut que je lise cette BD, que j'ai eu plusieurs fois entre les mains et que j'ai reposé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi en tout cas elle s'est révélée plus forte que prévu!

      Supprimer
  11. Ca m'intéresse,mais ce ne sera pas pour tout de suite non plus chez moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Il faut déjà peut-être avoir été confronté de près à ce genre de problème!

      Supprimer
  12. Je suis lâche, je l'avoue, mais je fuis ce genre de littérature. Trop dur pour moi.
    Mais finalement, ma BD d'aujourd'hui parle un peu aussi de soin ;) Elle est ici : ouva2.blogspot.fr/2013/08/david-les-femmes-et-la-mort-judith.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta BD parle aussi de soins mais de rebouteux, ce qui est plus optimiste que la fin de vie, bien que ce sujet mérite d'être également traité après tout!

      Supprimer
  13. J'avoue que ça ne me tente pas trop.
    Petite forme aujourd'hui en ce qui me concerne, donc pas de billet mais je me rattraperai! ;)
    Bon mercredi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sujet douloureux, c'est vrai, mais traité avec douceur (une douceur violente il est vrai ou une violente douceur!)

      Supprimer
  14. J'avais noté ce titre mais je suis encore plus tentée maintenant. J'espère le trouver facilement ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était exposé sur la table des priorités à ma bibliothèque. C'était un bon choix!

      Supprimer
  15. J'ai acheté cette BD mais je n'ai pas encore pris le temps de la découvrir !
    Mon lien du jour : http://aumilieudeslivres.wordpress.com/2013/08/14/la-femme-a-barbe-inigo-dole/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'en penseras-tu? J'ai hâte de le savoir!

      Supprimer
  16. Un sujet trop dur pour moi, je passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un sujet dur mais on y passera tous! Dure réalité: Ceci dit, l'accent n'est pas mis sur le tragique de la situation plutôt sur la nécessité de l'entraide et de la liberté laissée jusqu'au bout.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.